Le conseil d’administration du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH) a adopté, le mardi 4 juillet, en séance régulière, le budget de l’année scolaire 2023-2024. Une fois de plus, cet exercice reflète la croissance de l’organisation ainsi que les importants investissements réalisés pour assurer la réussite des élèves.

Des revenus et des dépenses en hausse

Au terme d’un exercice rigoureux de planification, le CSSSH présente des revenus qui se situeront à 257,2 M$, soit une hausse de 13 M$ par rapport au budget initial de l’année scolaire 2022-2023. Celle-ci s’explique notamment par l’augmentation du nombre d’élèves ainsi que par la bonification de plusieurs mesures gouvernementales. Les dépenses, estimées à 257,6 M$, excéderont légèrement les revenus de 473 386 $, ce qui représente moins de 0,18 % du budget global. Cette somme sera financée par une appropriation du surplus accumulé par le CSSSH au cours des précédentes années financières. Le CSSSH pourra ainsi maintenir l’ensemble des services aux élèves qui avaient été préalablement planifiés pour l’année 2023-2024.

Monsieur Jean-Pierre Bédard, directeur général du CSSSH, indique : « L’augmentation du budget annuel est la démonstration certaine de la croissance de notre organisation, notamment en ce qui concerne la hausse du nombre d’élèves et de membres du personnel. Notre offre de service ainsi que les projets d’agrandissement s’en voient ainsi bonifiés. Nous continuerons de planifier avec rigueur l’utilisation de nos ressources, tout en nous assurant de maximiser les sommes accordées aux services aux élèves. Ceci, afin de favoriser leur réussite éducative. »

 Faits saillants

Voici quelques impacts concrets de la bonification du budget :

  • Déploiement de mesures pour revaloriser l’enseignement du français;
  • Acquisition d’œuvres littéraires et d’ouvrages documentaires dans les écoles;
  • Embauche de conseillers pédagogiques afin de soutenir l’enseignement du français au primaire et au secondaire;
  • Augmentation de l’accessibilité aux projets pédagogiques en offrant une réduction des frais d’inscription à ces programmes, jusqu’à concurrence de 300 $ par élève;
  • Continuité de l’ouverture de nouvelles classes de maternelle 4 ans;
  • Services de francisation pour les élèves issus de l’immigration;
  • Accompagnement des enseignants non légalement qualifiés vers la qualification;
  • Augmentation des investissements pour les projets d’agrandissement et de réaménagement des écoles;
  • Soutien à la transformation numérique, notamment dans la migration du réseau vers l’infonuagique, ainsi que le renforcement des mesures de cybersécurité.

Processus de planification budgétaire

Les prévisions budgétaires du CSSSH sont le fruit d’un important travail de consultation et de planification auquel participent activement les directions et les conseils d’établissement, menant ensuite à l’adoption du budget par le conseil d’administration. Le budget a été préparé au printemps, à partir des paramètres de consultation connus à ce moment.